• Home
  • Actualité
  • Au Kenya, les législateurs sont mis sous pression pour que les messages générés par le NA soient pris en compte

Au Kenya, les législateurs sont mis sous pression pour que les messages générés par le NA soient pris en compte

Le navigateur autochtone est présenté au PPG au Kenya

Des partenaires locaux au Kenya font pression sur les législateurs pour que les messages générés par le NA soient pris en compte.

L’ILEPA (Partenaires pour l'Amélioration des Moyens de Subsistance Autochtone) et la MPIDO (Organisation Mainyoito pour le développement pastoral intégral) ont organisé un petit-déjeuner de travail avec le PPG (Groupe Parlementaire Pastoral) le 8 avril 2019 à l’Hôtel Intercontinental de Nairobi, la capitale. Le but de cette rencontre était de présenter le Navigateur Autochtone et discuter des ODD et du rôle des peuples indigènes, tout en en explorant les partenariats possibles.


5 membres honorables du parlement, originaires de sites concernés par les projets pilotes du NA, comme les régions de Narok et Kajiado, ont assisté à la rencontre. Le groupe parlementaire pour les ODD, ainsi que le Forum Kenyan sur les ODD, ont également participé. Les objectifs de la rencontre étaient :

  1. La présentation du projet Navigateur Autochtone aux membres du PPG (Groupe Parlementaire Pastoral)
  2. Des discussions sur les ODD, sur la place des peuples autochtones et sur le rôle du PPG
  3. L’exploration des partenariats avec le PPG et d’autres acteurs des ODD (Groupe Parlementaire sur les ODD et le Forum Kenyan sur les ODD).

Le Navigateur Autochtone est présenté au groupe

 

Mr. Kimaren, directeur général de l’ILEPA, a présenté un aperçu du projet Navigateur Autochtone, en insistant sur les trois piliers pour les projets :

-Pilier 1 : Générer des données

-Pilier 2 : S’impliquer dans, et influencer les processus nationaux/législations en se basant sur les données collectées grâce au NA

-Pilier 3 : Mise en place de micro-subventions pour les projets pilots au niveau communautaire.

 

M. Twala, coordinateur national pour le Navigateur Autochtone, partage les données préliminaires du NA et les réactions des communautés face au statut de l’implémentation de la DDPA (Déclaration des Droits des Peuple Autochtones à l’ONU) et à la concrétisation des ODD sur le terrain.

 

Mme Wangari, membre du groupe parlementaire pour les ODD, a expliqué les objectifs et les stratégies de son groupe. Elle a mis en avant le fait que ce groupe avait été créé sur ordre du parlement précédent dans le but de promouvoir le développement durable et le commerce responsable grâce à la législation, la représentation, la surveillance et le partenariat. Le groupe s’efforce de créer des partenariats entre les organisations civiles et les parlementaires ; et ainsi de lier les informations du Bureau Kenyan des Statistiques (KNBS) avec les informations provenant du terrain.

Mme Florence, coordinatrice nationale du Forum pour les ODD au Kenya, a fait remarquer que l’implémentation des ODD dans le pays n’est pas bonne. Les parlementaires jouent un rôle fondamental dans la surveillance de l’implémentation des projets de développement dans leur circonscription et doivent s’assurer que ces projets soient alignés avec les ODD.

 

Les réactions des parlementaires à ces présentations

  • La collecte des données du NA doit répondre aux directives universelles élémentaires de recherche.
  • Commencer répondre pratiquement aux besoins de subsistance des communautés à travers le NA au-delà des réunions et de la collecte de données ?
  • Y a-t-il des lacunes dans les législations qui devraient être résolues ?

Points d’action :

  • Les parlementaires se sont engagés à promouvoir la législation nécessaire pour aider à l’accomplissement des ODD.
  • Les partenaires de mise en œuvre ont dû regarder les lois existantes concernant les peuples autochtones et les ODD afin d’en identifier les lacunes et de communiquer avec les législateurs en vue d’actions.
  • Les parlementaires ont demandé à faire partie du groupe parlementaire sur les ODD et le commerce
  • Création d’un groupe e-mail entre les acteurs du projet NA et le PPG (Groupe Parlementaire Pastoral) pour que les conversations et les débats soient durables.
  • Exploration des stratégies pour orienter les Fonds pour le Développement dans les circonscriptions vers les sujets de préoccupation identifiés par les données du NA.

Ces points ayant été approuvés, la rencontre s’est terminée. L’équipe du Navigateur Autochtone au Kenya se réjouit que les relations avec le gouvernement se soient améliorées et « durabilisées » lors du second semestre 2019.  

Avec le soutien de l'Union Européenne

Contact

© Navigateur Autochtone 2018

Ecrivez-nous ici 

À propos

Le Navigateur autochtone fournit une série d'outils pour les peuples autochotnes, afin de faire le suivi systématique du niveau de reconnaissance et de mise en oeuvre de leurs droits.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne modifiez pas les paramètres du navigateur, vous l’acceptez. En savoir plus

J'ai compris

Nous recueillons sur ce site des statistiques en utilisant des témoins de connexion (cookies). En cliquant sur cette page, vous acceptez que nous utilisons des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus sur notre politique de Cookie et notre politique de confidentialité. Si vous ne modifiez pas les paramètres du navigateur, vous l’acceptez.